Actualités

“Rendre l’invisible visible”, la stratégie de lutte contre le racisme des Réseaux en immigration francophone de l’Ontario

“Rendre l’invisible visible”, la stratégie de lutte contre le racisme des Réseaux en immigration francophone de l’Ontario

 Le 9 mai 2022 - ​​Dans le cadre de la stratégie de lutte contre le racisme lancée lors de la Semaine nationale de l’immigration francophone de 2021, les Réseaux en immigration francophone de l’Ontario (RIFO) ont organisé une formation en deux sessions les 28 avril et 05 mai dernier avec la participation virtuelle de plus de 70 partenaires communautaires de l’Ontario, pour faire découvrir les outils développés dans le cadre de cette stratégie. 

Animées par Body Ngoy, président de Boxia, les deux sessions virtuelles avaient pour but de dévoiler, aux organismes communautaires francophones, deux outils innovants de lutte contre le racisme ainsi qu’une initiation à leurs utilisations dans le milieu communautaire de l’Ontario. 

À l'issue de ces formations, l’ensemble des outils ainsi qu’une foire à question ont été mis à la disposition de tous les organismes à travers les sites web des trois RIFO afin d’éduquer et de sensibiliser un large public sur la question de la lutte contre le racisme. 

Avec “Rendre l’invisible visible”, les RIFO ont élaboré une stratégie innovante et impactante dans la lutte contre le racisme et les discriminations. C’est pourquoi, ils ont fait appel à deux partenaires clés dans la création de cette stratégie : la firme BoXia et son partenaire l’Équipe Santé Psychologique d’Orléans (ESPO)

Par leur expertise, ces derniers ont proposé deux types d’outils. Le premier est une bande dessinée créée sous la direction artistique de Body Ngoy (BoXia). À travers cela, BoXia propose un outil qui a pour but de sensibiliser les lecteurs sur les préjugés et le racisme ordinaire. Le second outil est une série de trois capsules vidéos développées par ESPO autour des phénomènes du privilège blanc et de la fragilité blanche, par le biais d’entretiens individuels et de spécialistes afin de mettre en lumière les réactions humaines des participants et d’orienter la réflexion. Ces deux types d’outils visent tout d’abord la population générale ainsi que la communauté d’accueil. 

Cette stratégie se veut fédératrice et pédagogique : les RIFO souhaitent avant tout autre chose renforcer la solidarité ainsi que la cohésion sociale entre tous les francophones de l’Ontario, immigrants et locaux. 

« En participant à l’élaboration de cette stratégie en concertation avec nos deux partenaires Boxia et ESPO, je me suis rendu compte que les préjugés et le micro-racisme font partie de notre quotidien à tous. Quoique des gestes, des mots puissent être non intentionnels, mais ils peuvent avoir un retentissement négatif auprès de la communauté racialisée. Au-delà, d’une stratégie traditionnelle, les outils et la méthodologie proposés par nos deux acteurs, sont une véritable remise en question du privilège blanc, mais sont aussi des outils efficaces pour lutter efficacement contre toutes les formes de racisme, même les formes les moins apparentes. »

Brigitte Duguay Langlais, coordonnatrice du Réseau de soutien en immigration francophone de l’Est de l’Ontario (RSIFEO)

« Nombreux sont les témoignages et autres études qui ont clairement démontré l’impact négatif du racisme et de la discrimination sur l’accueil et l’intégration des nouveaux arrivants surtout ceux issus des minorités visibles dans nos communautés! C’est donc avec plaisir et honneur que les RIFO lancent cette stratégie qui n’est que leur modeste contribution à la lutte que nous devons tous nous engager contre ce fléau qu’est le racisme pour que nos collectivités, surtout les communautés francophones en situation minoritaire soient plus que jamais, des communautés accueillantes et inclusives où il fait bon vivre peu importe nos origines et notre couleur de peau. »

Alain Dobi, coordonnateur du Réseau en immigration francophone du Centre-Sud-Ouest (RIFCSO)

 « Dans le contexte actuel, où la majorité des nouveaux arrivants francophones sont des minorités visibles, il était essentiel pour les RIFO de se pencher sur la question du racisme qui a un impact direct sur l’intégration, l’inclusion et la rétention des immigrants francophones en Ontario français. »

Thomas Mercier, coordonnateur du Réseau en immigration francophone du Nord de l’Ontario (RIFNO)

À propos des Réseaux en immigration francophone :

En Ontario, il y a trois réseaux en immigration francophone : le Réseau en immigration francophone du Centre-Sud-Ouest (RIFCSO), le Réseau de soutien en immigration francophone de l’Est de l’Ontario (RSIFEO) et le Réseau en immigration francophone du Nord de l’Ontario (RIFNO).

Les trois RIF de l’Ontario collaborent pour mieux mobiliser, concerter et coordonner l’ensemble des organismes et institutions œuvrant à tous les paliers en immigration francophone en Ontario afin d’optimiser l’impact collectif de l’immigration francophone dans toutes les collectivités francophones de la province et contribuer à la réussite des immigrants contribuant ainsi à la vitalité et à la diversité des collectivités francophones de l’Ontario et, par le fait même, à la prospérité du Canada.

À propos de BoXia :

BoXia est une entreprise sociale spécialisée dans la promotion et le marketing des produits et services des organisations/entreprises locales, régionales, nationales et internationales, en plus d’appuyer la création et la production d’outils éducatifs pour assurer la sensibilisation de la richesse culturelle canadienne.

À propos de l’Équipe de santé psychologique d’Orléans (ESPO) :

ESPO est une pratique privée en milieu francophone minoritaire fondée avec succès au printemps 2017 ayant la mission d’offrir des services psychologiques bilingues de qualité fondés sur les résultats scientifiques les plus récents, particulièrement pour les communautés francophones souvent moins bien desservies. L’accent est mis sur la collaboration, le respect, l’acceptation et l’authenticité dans les relations ainsi que sur un désir de contribution envers le bien-être de la communauté de l’Est de l’Ontario.

Contact : 

Pour toutes informations ou demande d’entrevue, bien vouloir communiquer avec l’équipe des communications des RIFO soit par courriel lCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au 289 414-0870.

Vivre et s’épanouir en français dans le Centre Sud-Ouest de l’Ontario

Vivre et s’épanouir en français dans le Centre Sud-Ouest de l’Ontario

Avec plus de 13,5 millions d’habitants et plus d’un million de kilomètres carrés, l'Ontario est la province la plus peuplée et la deuxième plus grande province du pays. Vous êtes invités aujourd’hui à faire la connaissance de l’une de ses régions, la région Centre Sud-Ouest où se trouve sa plus forte concentration de population.

Le Centre Sud-Ouest de l’Ontario : Centre de populations, de villes et d’opportunités en emploi

Les villes telles que Toronto, Mississauga, Oakville, Hamilton, St. Catharines, Welland et Niagara Falls constituent les villes les plus peuplées de la région où résident des communautés francophones. Dans le Sud-Ouest, il est facile de trouver des communautés francophones à London, Windsor et ses environs. La croissance démographique rapide du Centre Sud-Ouest crée un multiculturalisme dynamique et un grand potentiel de travail et de loisirs pour tous ses résidents.

Sur le plan économique, le Centre Sud-Ouest est la région la plus industrialisée du pays avec la fabrication et l’assemblage automobile, le fer, l’acier, la nourriture, les appareils électriques, la machinerie, les produits chimiques et le papier. Le secteur tertiaire constitue un des secteurs phares en emploi notamment les services financiers et bancaires à Toronto.

Le Centre Sud-Ouest est réputé pour son climat continental humide modéré. Il fait en moyenne de 17 – 28oC en juillet, le mois le plus chaud et de -8 à -1oC en janvier, le mois le plus froid.

En choisissant de vous installer dans la région, vous aurez le choix entre différentes villes et municipalités, chacune d'elles riche en histoire, en diversité et surtout vous pourrez y avoir accès à de nombreux services en français et à diverses opportunités de travail en français et/ou bilingue, une bonne connaissance de l’anglais étant encouragée. Plusieurs écoles francophones offrent aux élèves l’éducation en français langue première.

Hamilton, la Communauté francophone accueillante

En 2019, la ville de Hamilton a été choisie comme la Communauté francophone accueillante du Centre Sud-Ouest, c’est-à-dire une municipalité qui œuvre notamment à l’accueil et à l’intégration réussie des immigrants francophones qui décident de s’installer dans la région. De nombreux projets sont en cours dont notamment le projet d’incubateur Élan F, projet d’entreprenariat qui permet aux nouveaux et nouvelles arrivantes de bâtir leur propre entreprise. D’autres sont à venir et qui visent à apporter un support important en éducation, en santé, en culture, ainsi qu’en emploi, à tous les francophones désireux de s’installer dans la région.

À propos de nous

Le Réseau en immigration francophone du Centre Sud-Ouest de l’Ontario regroupe plusieurs organismes communautaires francophones de la région qui œuvrent tous pour favoriser l’attraction, l’accueil et l’intégration réussie des nouveaux arrivants d’expression française.

Vous souhaitez en savoir plus sur les possibilités de mener une vie en français dans le Centre Sud-Ouest de l’Ontario ? Participez à la webconférence du mardi 31 mai 2022.

*Article rédigé par le Réseau en immigration francophone du Centre Sud-Ouest de l’Ontario dans le cadre de la promotion du webinaire Vivre en français dans le Centre Sud-Ouest de l'Ontario", organisé par Destination Canada. 

Le parcours d’intégration francophone dans le Centre Sud-Ouest de l’Ontario et les outils et ressources supportés

Le parcours d’intégration francophone dans le Centre Sud-Ouest de l’Ontario et les outils et ressources supportés

Le 20 avril dernier, le parcours d’intégration francophone et les outils d’appui à sa mise en place développés par le RIFCSO et les organismes francophones ont été présentés à plusieurs partenaires anglophones de la région de Windsor-Essex et Chatham-Kent (WECK). L’équipe du RIFCSO dont Rachelle Kouassi, agente de projet en charge de la région Windsor, et Loan Nguyen, agente de projet en charge de la promotion et du marketing, ont animé cette présentation.

Parcours dintégration francophone

La présentation a eu lieu suite à l’invitation de Kamal Khaj, Président du Conseil consultatif d’orientation (CCO) de WECK dans le cadre des rencontres périodiques de l’organisme. Ce conseil rassemble des représentants des organisations anglophones qui offrent des services aux nouveaux arrivants dans la région. L’objectif de son invitation était de découvrir le parcours d’intégration francophone et les outils d’appui mis en place par les organismes francophones afin que les membres puissent informer leurs clients d’expression française des offres de services en français.

Rachelle et Loan ont profité de cette opportunité pour présenter les outils et services qui viennent pour soutenir le parcours d’intégration francophone. Les agentes de projet ont présenté les services pré-départ aux clients francophones par ActionsInterculturelles ou les services d’accueil et d’aiguillage au terminal 1 et 3 de l’aéroport Pearson lancés par l’équipe du Centre francophone du Grand Toronto. Le projet de création d’infographie présentant les services en établissement de chaque région a également été introduit. Quant aux outils digitaux et innovants, les participants ont pu découvrir la plateforme Pearson, une plateforme permettant aux immigrants de découvrir les services selon leurs besoins et l’application mobile GuideMoi, qui sera lancée très prochainement par le RIFCSO.

« Les organismes francophones proposent une offre diverse des services afin d’appuyer les nouveaux arrivants francophones dans leur parcours d’intégration. Il est dommage que ces derniers ne soient pas tout le temps au courant de ces offres à leur arrivée. En tant que membre de l’équipe du RIFCSO, je vais continuer mon travail pour faire découvrir ces services à plus d’immigrants possibles. » - a partagé Loan Nguyen, agente de projet en charge de promotion et marketing du RIFCSO.

D’autres pistes de collaboration ont été suggérées. « Notre belle collaboration avec le WELIP qui nous permet d’avoir cette connexion avec le CCO et l’opportunité de présenter à un public anglophone les outils développés par les organismes francophones pour appuyer le parcours d’intégration de l’immigrant francophone. Plus les organismes anglophones seront informés de ce que les organismes francophones ont à offrir, plus ils seront ouverts à collaborer et soutenir les initiatives francophones visant à renforcer l’immigration francophone. » a ajouté Rachelle Kouassi.

La région de Windsor-Essex-Chatham-Kent est située à l'extrémité ouest de l'Ontario et à l'extrême sud du Canada, sur les rives de la rivière Détroit. Il y a environ 13,000 francophones, soit 5.5% de la population, résidant dans la région. Pour en savoir plus sur la région et/ou les services à destination des nouveaux arrivants, veuillez visiter cette page web : https://www.reseausoutien.org/fr/vivre-en-francais/region-de-windsor-essex-chatham-kent

La lutte contre le racisme : L’importance de l’appui de la communauté blanche

La lutte contre le racisme : L’importance de l’appui de la communauté blanche

Lors de la 24e édition de Métropolis Canada, ayant eu lieu du 24 au 26 mars 2022 à Vancouver, Jean Claude N’da, agent du projet du RIFCSO, a animé un atelier, en collaboration avec la professeure Gertrude Mianda (Université de York), sur le sujet Impact des discriminations raciales sur l’intégration des immigrants francophones en Ontario.

Metropolis 2022

(De gauche à droite : Jean Claude N'da, Professeure Gertrude Mianda, Rachelle Kouassi)

Cet atelier, présenté virtuellement dans le cadre de Métropolis francophonie mondiale en décembre 2021, s'inscrit dans le cadre de la stratégie de lutte contre le racisme que le RIFCSO souhaite mettre en avant à travers plusieurs projets. Une vingtaine de participants venant de différents organismes communautaires y ont participé et échangé sur le sujet.

Un résultat fort unanime sur les questions problématiques

Au début de l’atelier, un sondage a été lancé afin d’obtenir les avis des participants sur certaines perceptions concernant la discrimination raciale. Quoique le nombre des participants soit limité et que la plupart soient des personnes d’origine africaine, le retour sur ces questions a permis d’avoir une certaine compréhension sur la réalité et les ressentis de la communauté africaine francophone face à la situation actuelle au Canada.

Il a été noté que l’appui des personnes blanches dans la lutte contre le racisme est très important – cela a été confirmé par 100% des personnes participantes au sondage.  85% des personnes interrogées ont confirmé qu’il est plus difficile pour une personne immigrante noire, francophone, bilingue d’accéder à des postes de direction dans les organisations et entreprises.

D’autres questions ont également reçu un taux de réponse très élevés.

  • 79% des interrogés affirment qu’une personne immigrante francophone d’origine africaine doit travailler plus fort pour que ses mérites, ses habilités et ses connaissances soient reconnues en milieu de travail au Canada
  • 79% sont d’accord et tout à fait d’accord quand on dit que le bilinguisme n’est pas une réalité pour toute personne immigrante francophone.
  • 76% sont en désaccord et fortement en désaccord si on dit que les préjugés sont impossibles à lutter contre.

Pour voir le résultat au complet, veuillez cliquer ici. 

Retour des participants

À la fin de l’atelier, notre équipe est allé à la rencontre de certains des participants afin de mettre en lumière ce qu'ils ont retenu. Ce sont notamment Ferdinand Bararuzunza du RIF Saskatchewan, Randa Meshki du COPA National ainsi que Kimberly Jean Pharuns de la FCFA.

Nous vous invitons à visionner ce qu'ils ont partagé en cliquant ici.

 

Inscription ouverte pour les formations dans le cadre de la stratégie de lutte contre le racisme

Inscription ouverte pour les formations dans le cadre de la stratégie de lutte contre le racisme

En novembre dernier, lors d’un événement virtuel, les Réseaux en immigration francophone de l’Ontario (RIFO) se sont associés pour lancer une stratégie de lutte contre le racisme et la discrimination.

Le 21 mars dernier, à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale des Nations Unies, les RIFO souhaitent poursuivre cette stratégie en vous invitant aux sessions d’informations destinées aux acteurs communautaires pour dévoiler les outils développés.

Ces sessions ont pour objectif de renforcer les capacités des organismes communautaires et sensibiliser ces acteurs sur les préjugés, le racisme systémique, la discrimination et la conscientisation à deux phénomènes souvent vécus en parallèle : le privilège blanc et la fragilité blanche.

Lors de ces sessions c’est également l’occasion de découvrir les outils développés par Boxia et l’Équipe de santé psychologique d’Orléan (ESPO), à savoir une vingtaine de bande dessinées et trois balados vidéos.

Les deux dates de formations sont prévues : le 28 avril et le 5 mai 2022. Veuillez vous inscrire sur EventBrite pour obtenir les liens Zoom pour la formation. 

Inscription pour le 28 avril 2022

Inscription pour le 5 mai 2022

 

 L'auteur des bandes dessinées, Body Ngoy, a un message pour vous : 

 

La collaboration entre les organismes francophones et non-francophones du Grand Toronto dans le secteur des services aux nouveaux arrivants : une volonté de changement

La collaboration entre les organismes francophones et non-francophones du Grand Toronto dans le secteur des services aux nouveaux arrivants : une volonté de changement

Le 24 février dernier, des membres de l’équipe du RIFCSO ont participé à Bridges Collaboration Forum 2022, un événement annuel organisé par Toronto East Quadrant Local Immigration Partnership (TEQLIP). L’objectif de ce forum était de discuter et renforcer les partenariats stratégiques dans le secteur des services aux nouveaux arrivants.

Lors de cette 10e édition, les participants ont abordé des questions d’actualité pour l’immigration et les nouveaux arrivants comme la santé mentale, le racisme ou la collaboration entre les organismes francophones et anglophones.

Pour la part du RIFCSO, Mikhaela Sullivan et Rachelle Kouassi, agentes de projet au RIFCSO, ont animé un atelier ayant comme thème Renforcer la collaboration entre les organismes francophones et non-francophones du Grand Toronto.  Une trentaine de représentants des fournisseurs de services aux nouveaux arrivants, à la fois anglophones et francophones, ont pris part aux échanges.

Ce fut une opportunité pour le RIFCSO de présenter aux fournisseurs de services anglophones un dessin de la démographie francophone en Grand Toronto, le parcours d’intégration francophone et les services francophones disponibles à la communauté. De beaux exemples de collaboration entre les organismes francophones et anglophones dans différentes régions du Centre Sud-Ouest de l’Ontario ont été mentionnés comme la journée des nouveaux arrivants de Toronto, le référencement de clientèle entre le Centre de santé communautaire Hamilton – Niagara et le Folk Multicultural Niagara, etc. Certains défis ont été également nommés.

Capture

L’atelier s’est ensuite poursuivi en sous-groupes pour discuter des 4 exigences mises en place par IRCC pour soutenir la vitalité de la langue française dans les Directives pour la mise en œuvre du Parcours d’intégration francophone » sorties en septembre 2021. Ces 4 exigences figurent à l’Annexe 4 de chaque Entente de contribution (EC) d’établissement.

 À ce stade des échanges, le souhait d’améliorer les choses a été fortement ressenti. « J’ai observé le désir de tout le monde que les choses changent ; une volonté des organismes anglophones présents à notre atelier de réfléchir à des modalités de collaboration avec les organismes francophones. » - a partagé Rachelle.

Ce qui était surprenant, c’est que certains participants aient une vague compréhension des 4 exigences d’IRCC. «Cela renforce l’idée que la présentation du RIFCSO à Bridges 2022 était nécessaire et ne devrait pas s’arrêter là. La collaboration commence aussi par le fait d’être informé de part et d’autre (organismes francophones et anglophones) sur les "droits et devoirs" de chacun avant de réfléchir à comment commencer à mettre en place un procédé de collaboration efficace. » - a conclu Rachelle.

Les activités pour célébrer le Mois de l'histoire des Noirs dans le Centre-Sud-Ouest de l'Ontario

Les activités pour célébrer le Mois de l'histoire des Noirs dans le Centre-Sud-Ouest de l'Ontario

Chaque année en février, le Réseau en immigration francophone du Centre-Sud-Ouest de l'Ontario se joint à tous les Canadiens pour célébrer la contribution des Canadiens noirs à faire du Canada un pays de diversité et de prospérité. À l'occasion de l'édition 2022 du Mois de l'Histoire des Noirs, nous vous invitons à découvrir l'ensemble des activités organisées par nos partenaires pour cette célébration! 

Le mois des noirs 600x360

Marquez vos calendriers 

Concours d'art organisé par le Centre de santé communautaire Hamilton/Niagara : Vous avez jusqu'à 28 février à midi pour envoyer vos chefs d'oeuvre et tentez votre chance de gagner une carte cadeaux de 50$! (3 artistes seront choisis : 1 pour les 9 ans et moins, 1 pour les 10 à 17 ans et 1 pour les 18 ans et plus. Cliquez ici pour plus d'informations!

Concours pour rendre hommage les femmes francophones noires : Le Réseau-femmes du Sud-Ouest de l'Ontario vous invite à participer au concours organisé pour rendre hommage à 4 femmes francophones noires. Il suffit de vous abonner à leur réseaux sociaux et taguer vos amis pour tenter votre chance! 5 cartes de cadeaux sont offertes par semaine! Pour plus d'informations cliquez ici.

Le 16 février à 12 h : Session d'information pour le programme d'accompagnement des femmes entrepreneures noires, mis en place par la Société Économique de l'Ontario. Cliquez ici pour plus d'informations.

Femmes Noires Seo

Le 16 février à 18 h : Rencontre avec Body Ngoy, artiste-écrivain et auteur des bandes dessinées, un des 25 meilleurs immigrants au Canada en 2009. Activité virtuelle organisée par le Centre de santé communautaire Hamilton - Niagara. Inscrivez-vous à cet événement en cliquant ce lien!

CSCHN BOdy Ngooy

Le 17 février à 17 h : Voix de la jungle - spectacle musical de contes africains qui se déroule au coeur de la jungle et dans la savane africaine par Franck Sylvestre. Activité virtuelle organisée par le Carrefour communautaire francophone de LondonEnregistrez ce lien pour particper directement sur Zoom.17 fev CCFL

Le 25 février à 17 h : Atelier de danse africaine - apprendre aux jeunes à bouger avec facilité et liberté d'esprit en reproduisant les gestes du quotidien africain. Activité virtuelle organisée par le Carrefour communautaire francophone de London. Enregistrez ce lien pour participer directement sur Zoom.

25 fev CCFL

Le 25 février à 18 h : Rencontre avec Abel Maxwell, artiste musical et motivateur, reconnu sur la plate-forme musicale internationale. Activité virtuelle organisée par le Centre de santé communautaire Hamilton - Niagara. Inscrivez-vous à cet événement en cliquant ce lien!

CSCHN Abel

Le 26 février à  17h30 : Conférence sous thème Renaissance de notre diversité avec deux conférenciers  : Boucar Diouf, biologiste, océanographe et humoriste et Arielle Kayabaga, députée London - Ouest (Ontario). Activité virtuelle en live sur Youtube organisée par le Centre francophone du Grand Toronto. Rendez-vous sur leur compte Youtube ici!

26 fev CFGT

Le 27 février à 10 h : Atelier sur les tresses africaines avec Irène, organisé par le Centre communautaire francophone de Sarnia. Téléphonez au 519-541 0207 pour plus d'informations. Lien d'Événements sur Facebook.

Tresse CCF Sarnia

Trois outils mis en place par le RIFCSO figurés dans le recueil des pratiques inspirantes des réseaux en immigration francophone de 2021

Trois outils mis en place par le RIFCSO figurés dans le recueil des pratiques inspirantes des réseaux en immigration francophone de 2021

Chaque année, la Fédération des communautés francophones et acadiennes (FCFA) publie un recueil de pratiques inspirantes des réseaux en immigration francophone (RIF) qui a pour objectif de mettre en avant les ressources et le savoir-faire des intervenants visant à appuyer l’établissement des personnes immigrantes au Canada.

Cette année, parmi les 13 pratiques notées de différents réseaux en immigration à l’échelle nationale, le Réseau en immigration francophone du Centre Sud-Ouest de l’Ontario (RIFCSO) est fier d’avoir eu trois outils efficaces retenus.

Dispositif pour identifier les besoins des personnes immigrantes francophones et améliorer le continuum de services

Le premier outil est l’infographie du parcours d’intégration francophone en Ontario. Cette cartographie voudrait résumer l’expérience des nouveaux arrivants et nouvelles arrivantes depuis leur pays d’origine jusqu’à leur établissement en Ontario.

Sur un autre plan, « poursuivant cette infographie est le lancement en 2022 d’une application mobile intitulée GuideMoi disponible sur Apple Store et Google Play où les utilisateurs peuvent obtenir les réponses à leur question à chaque étape de ce parcours et aussi avoir des renseignements des services francophones pour supporter leur intégration. » – a partagé Alain Dobi, directeur du RIFCSO

Mécanisme pour concerter et mobiliser des partenaires

En matière de concertation, mobilisation et coordination des acteurs de l’immigration francophone, les deux mécanismes mis en place par le RIFCSO ont été cités dans ce recueil de l’édition 2021. 

La mise en œuvre réussie de 8 comités locaux en immigration francophone (CLIF) a permis au RIFCSO de dresser de façon plus structurée les enjeux de l’immigration francophone à l’échelle locale. Cette idée n’est pas nouvelle, elle a été mise en action depuis 2009 et depuis, les rencontres périodiques, les échanges fréquents des informations et des ressources et notamment, l’engagement et l’implication des partenaires sont les points saillants qui renforcent le dynamisme des communautés francophones de la région.  À ce jour, le RIFCSO est composé de 8 CLIFs et d’un comité régional en immigration francophone :

  1. CLIF de Windsor-Essex-Chatham-Kent
  2. CLIF de Niagara
  3. CLIF de Hamilton qui a été transformé en Conseil consultatif communautaire de Hamilton dans le cadre de l’initiative de communauté francophone accueillante d’Hamilton en 2021
  4. CLIF de Peel – Halton – Dufferin
  5. CLIF de London
  6. CLIF de Durham
  7. CLIF de Toronto
  8. CLIF de Sarnia – Lambton
  9. Comité régional en immigration francophone du Centre-Sud-Ouest de l’Ontario

Pour mieux connaître les membres des CLIFs ou les lignes directrices établies pour chaque CLIF, veuillez visiter les pages dédiées à chaque région sur notre site web.

Guide des ressources communautaires

Guide des ressources francophones de Toronto, une des ressources communautaires mises en place par le CLIF de Toronto

Le dernier outil mentionné est la création d’une plateforme de concertation entre RIFCSO, des associations multiculturelles et des fournisseurs de services.

La particularité de la pratique est la reconnaissance du rôle et de l’implication du secteur non formel dans l’accueil et l’intégration des nouveaux arrivants et nouvelles arrivantes. L’équipe du RIFCSO a reconnu que les organismes sans mandat officiel constituent les portes d’entrées des personnes nouvellement arrivées. Plusieurs actions ont été menées suite aux discussions engagées lors de cette plateforme à savoir le projet ConfinArt organisé par le RIFCSO en collaboration avec la communauté congolaise à Hamilton dans le cadre de la Semaine nationale de l’immigration francophone 2021.

ConfinArt1

Pour découvrir le recueil complet et connaître d’autres pratiques inspirantes des réseaux en immigration francophone des autres provinces, veuillez cliquer ici.

L’inscription au programme pré-incubateur Élan F1 est maintenant ouverte!

L’inscription au programme pré-incubateur Élan F1 est maintenant ouverte!

Suite au lancement du programme d’incubation Élan F, Entrepreneuriat Hamilton lance son deuxième programme entrepreneuriat : le programme pré-incubateur Élan F1.  

Entrepreneuriat Hamilton est l’un des projets phares du plan d’action de l’initiative de la communauté francophone accueillante (CFA) d’Hamilton, l’une des 14 CFA mises en place grâce au soutien financier du Ministère de l’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) dans le cadre du Plan d’action pour les langues officielles (PALO) 2018-2023 Investir dans notre avenir. Le projet est piloté et offert conjointement par le Conseil de la coopération de l’Ontario (COO) et la Société économique de l’Ontario (SÉO).

Entrepreneuriat Hamilton est un incubateur virtuel qui a pour objectif d’aider les porteurs de projets et entrepreneurs à créer et développer leurs entreprises dans la région d’Hamilton. 2 programmes sont disponibles dépendamment de l'avancée de votre projet :

  • Élan F1 pré-incubateur réservé à ceux possédant des idées entrepreneuriales et
  • Élan F2 incubateur plutôt dédié aux entrepreneurs pour avoir un accompagnement personnalisé et plus de chance pour réussir leur entreprise.

Le programme Élan F2 a été lancé en septembre 2021 et se déroulera d’ici au 30 juin 2022.

Le programme Élan F1 est maintenant ouvert à toutes les personnes nouvellement arrivantes qui désirent développer leur idée entrepreneuriale et chercher de ressources pertinentes pour passer de l’idée à l’action. L’objectif est de débuter ce programme par l’idée d’entreprendre et d’aboutir à un projet structuré en développant une étude de marché.

ElanF1

Pour toutes informations complémentaires et vous y inscrire, visitez Entrepreneuriat Hamilton

Le Congrès Metropolis Francophonie Mondiale 2021

Le Congrès Metropolis Francophonie Mondiale 2021

Le 16 et 17 décembre dernier, le Réseau en immigration francophone du Centre Sud-Ouest de l'Ontario (RIFCSO) était présent à la première édition virtuelle du Congrès Metropolis Francophonie Mondiale: Migration, Intégration et Inclusion. Les membres de l’équipe ont partagé l’expérience sur  l’initiative de la Communauté francophone accueillante (CFA) d’Hamilton lors d’un atelier animé par Immigration, réfugiés et citoyenneté Canada (IRCC) et ont animé une table ronde sur l’impact des discriminations raciales sur l’intégration des immigrants francophones en Ontario.

Résultats du Forum provincial 2021

Les trois Réseaux en immigration francophone de l’Ontario tirent le rideau sur leur Forum provincial virtuel 2021, qui s’est déroulé les 24, 25 et 26 novembre dernier. Un évènement qui a connu une mobilisation importante et extraordinaire de la communauté d’accueil francophone de l’Ontario. Le thème du sentiment d’appartenance et comment le développer au travers du parcours d’intégration francophone pour enrichir les communautés francophones, à fédérer pas moins de 516 participants cumulés. 

Lancement de la stratégie de lutte contre le racisme des Réseaux en immigration francophone de l’Ontario

Lancement de la stratégie de lutte contre le racisme des Réseaux en immigration francophone de l’Ontario

Le 12 novembre 2021- Les trois Réseaux en immigration francophone de l’Ontario ont lancé, le vendredi 12 novembre à 12h, leur stratégie de lutte contre le racisme en prônant des outils innovants, afin de soutenir les organismes communautaires à lutter efficacement contre toutes les formes de racismes et de discrimination. Ces outils, d’éducation et de sensibilisation, seront développés par deux catalyseurs de cette stratégie, à savoir la firme Boxia et son partenaire l’équipe Santé psychologique d’Orléans.

Cette stratégie de lutte contre le racisme, a vu le jour dans le cadre d’un évènement virtuel, avec la présence d’une trentaine d’organismes communautaires de la province, ainsi que la présence du représentant du bailleur de fonds, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada. 

Par leur mandat et leur mission, les trois Réseaux ontariens ont développé ces dernières années, un impact important et positif sur la sphère communautaire et politique de la province, les encourageants aujourd’hui à proposer des outils de sensibilisation et d’éducation destinés aux acteurs francophones de la province afin de mener des actions, contre le racisme et la discrimination dans les communautés de l’Ontario.

Dans une optique de renforcement des capacités des partenaires et organismes communautaires, et afin d’éliminer le racisme sous toutes ses formes dans nos communautés, tout en prônant une stratégie innovante, les RIFO se sont associés à la firme Boxia et l’Équipe de santé psychologique d’Orléans (ESPO). Ces deux acteurs œuvrant dans l’Est de l’Ontario avec des mandats et des activités complémentaires, ont pour mission de développer une vingtaine de bandes dessinées et trois vidéos balados, dont le but est la sensibilisation, l’éducation des organismes communautaires et le grand public, sur les préjugés, le racisme systémique, la discrimination et la conscientisation à deux phénomènes souvent vécus en parallèle : le privilège blanc et la fragilité blanche.

En effet, les outils dont la pertinence est de plus en plus soutenue par les experts en éducation et en cohésion sociale, auront un impact direct sur nos communautés.

Ainsi la bande dessinée permettra :

  • Un trait d’union entre l’histoire, les valeurs, les référents culturels des communautés racialisées, immigrantes ou nouvellement arrivées en Ontario et le Canada;
  • Une construction identitaire des personnes et membres des communautés radicalisées, autour des trois identités (identité restaurée, identité multiculturelle et identité multiple) et la valorisation de cette communauté;
  • La connaissance et la promotion de la communauté francophone dans son ensemble;
  • La construction des ponts interculturels.

Les balados vidéo permettront, l’augmentation la conscientisation aux phénomènes du privilège blanc et la fragilité blanche, à travers :

  • La sensibilisation de la population à la présence d’angles morts relativement à ces deux phénomènes contribuant à diverses formes de racisme;
  • La diminution des comportements contribuant à perpétuer des actions discriminatoires envers les communautés radicalisées et immigrantes;
  • L’encouragement des initiatives et interactions antiracistes

Les RIFO à travers ce partenariat veulent dépasser la stratégie traditionnelle pour lutter efficacement contre le racisme et la discrimination.

 Citations :

« En participant à l’élaboration de cette stratégie en concertation avec nos deux partenaires Boxia et ESPO, je me suis rendu compte que les préjugés et le micro-racisme font partie de notre quotidien à tous. Quoique des gestes, des mots puissent être non intentionnels, mais ils peuvent avoir un retentissement négatif auprès de la communauté racialisée. Au-delà, d’une stratégie traditionnelle, les outils et la méthodologie proposés par nos deux acteurs, sont une véritable remise en question du privilège blanc, mais sont aussi des outils efficaces pour lutter efficacement contre toutes les formes de racisme, même les formes les moins apparentes. »

Brigitte Duguay Langlais, coordonnatrice du Réseau de soutien en immigration francophone de l’Est de l’Ontario (RSIFEO)

« Nombreux sont les témoignages et autres études qui ont clairement démontré l’impact négatif du racisme et de la discrimination sur l’accueil et l’intégration des nouveaux arrivants surtout ceux issus des minorités visibles dans nos communautés! C’est donc avec plaisir et honneur que les RIFO lancent cette stratégie qui n’est que leur modeste contribution à la lutte que nous devons tous engager contre ce fléau qu’est le racisme pour que nos collectivités, surtout les communautés francophones en situation minoritaire soient plus que jamais, des communautés accueillantes et inclusives où il fait bon vivre peu importe nos origines et notre couleur de peau. »

Alain Dobi, coordonnateur du Réseau en immigration francophone du Centre-Sud-Ouest (RIFCSO)

« Dans le contexte actuel, où la majorité des nouveaux arrivants francophones sont des minorités visibles, il était essentiel pour les RIFO de se pencher sur la question du racisme qui a un impact direct sur l’intégration, l’inclusion et la rétention des immigrants francophones en Ontario français. »

Thomas Mercier, coordonnateur du Réseau en immigration francophone du Nord de l’Ontario (RIFNO)

À propos des Réseaux en immigration francophone :

En Ontario, il y a trois réseaux en immigration francophone : le Réseau en immigration francophone du Centre-Sud-Ouest (RIFCSO), le Réseau de soutien en immigration francophone de l’Est de l’Ontario (RSIFEO) et le Réseau en immigration francophone du Nord de l’Ontario (RIFNO).

Les trois RIF de l’Ontario collaborent pour mieux mobiliser, concerter et coordonner l’ensemble des organismes et institutions œuvrant à tous les paliers en immigration francophone en Ontario afin d’optimiser l’impact collectif de l’immigration francophone dans toutes les collectivités francophones de la province et contribuer à la réussite des immigrants contribuant ainsi à la vitalité et à la diversité des collectivités francophones de l’Ontario et, par le fait même, à la prospérité du Canada.

À propos de BoXia :

BoXia est une entreprise sociale spécialisée dans la promotion et le marketing des produits et services des organisations/entreprises locales, régionales, nationales et internationales, en plus d’appuyer la création et la production d’outils éducatifs pour assurer la sensibilisation de la richesse culturelle canadienne.

À propos de l’Équipe de santé psychologique d’Orléans (ESPO) :

ESPO est une pratique privée en milieu francophone minoritaire fondée avec succès au printemps 2017 ayant la mission d’offrir des services psychologiques bilingues de qualité fondés sur les résultats scientifiques les plus récents, particulièrement pour les communautés francophones souvent moins bien desservies. L’accent est mis sur la collaboration, le respect, l’acceptation et l’authenticité́ dans les relations ainsi que sur un désir de contribution envers le bien-être de la communauté́ de l’Est de l’Ontario.

Contact:

Pour toutes informations, bien vouloir communiquer avec Ayoub Jlila le coordonnateur des communications du RSIFEO soit par courriel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au 613-217-1890.

Vous pouvez revoir l’intégralité du lancement virtuel de la stratégie de lutte contre le racisme des RIFO ici