Actualités

La terre accueillante London souligne la Semaine nationale de l’immigration francophone avec fierté

Le 10 novembre dernier, le comité local en immigration francophone de London et des comtés environnants (CLIF LCE), a souligné la 11è Semaine nationale de l’immigration francophone par une activité sous la fibre entrepreneuriale : « Bâtir ensemble une terre d'accueil et d'opportunités économiques francophones à London. » L’événement a été ouvert par le message de bienvenue (vidéo) du Maire Josh Morgan de la Ville de London et poursuivi par plusieurs activités intéressantes. Ce fut non seulement une belle célébration communautaire, mais notamment une opportunité intéressante pour mettre en avant les entrepreneurs francophones dans la région de London.

Un paysage d’entrepreneurs francophones diversifié dans la région de London

À travers la projection de courtes vidéos réalisées par le Réseau en immigration francophone du Centre Sud Ouest (RIFCSO), en collaboration avec la Société économique de l’Ontario et les membres du CLIFLCE, cinq portraits d’entrepreneurs francophones ont été mis en avant devant une cinquantaine de participants.

Vue generale de la salle

Des idées commerciales aux projets d’entreprises, que ce soit dans la fabrication de chocolats (Chocolatier Forrat), les services informatiques (Keza-iTech), l’application de l’intelligence artificielle en éducation (Arlinear), la fabrication de meubles utilisant de l’epoxy (Adamas Epoxy) ou un projet de cohabitation volontaire (projet Loginton), le partage de leurs parcours diversifiés a été riche et inspirant. Les messages transmis ont été entendus haut et fort.

Les entrepreneurs participant au témoignage n’ont pas oublié de souligner l’apport des différents organismes communautaires pour la concrétisation de leurs projets d’entreprise, notamment la SÉO, dont le mandat est de soutenir les entrepreneurs francophones dans la région, et le Centre communautaire francophone de London (CCFL), qui a pour mission d’aider les nouveaux arrivants à s’installer et à s’intégrer à la vie canadienne à leur arrivée.

« Que ce soit à London au Canada, au Brésil, en France ou en Algérie, en tant qu’entrepreneurs immigrants, on a tous les mêmes défis : les challenges d’adaptions, les défis financiers ou de ressources humaines. Mais il ne faut pas se laisser abattre, il faut continuer à se battre. Et puis, il faut aimer le Canada, le nouveau pays qui t’accueille. Il faut redonner aux communautés et travailler ensemble comme une communauté. » a partagé Marc Forrat, propriétaire de la Chocolaterie Forrat.

Marc Forrat un de s entrepreneurs mis en avant

 

Des entrepreneurs participant au témoignage, présents dans la salle, ont également pris la parole pour encourager les entrepreneurs immigrants potentiels à se lancer et à rechercher des orientations et ressources adéquates pour mener à bien leur projet.

 

Une belle célébration communautaire

Organisée dans les locaux du Collège Boréal, l’activité était le fruit d’un travail collaboratif des membres du comité local de l’immigration francophone de London et des comtés environnants, coordonné par Rosa Atmani, agente de projet en charge de la région de London, RIFCSO. Plusieurs organismes ont été actifs dans la préparation et l’organisation de l’activité, notamment le Collège Boréal, la Société économique de l’Ontario, le Partenariat local en immigration de London Middlesex, le CCFL, et d’autres. L’événement s’est déroulé dans les deux langues officielles du pays, symbolisant ainsi « un témoignage puissant, une unité et une collaboration entre les partenaires francophones du CLIFLCE/RIFCSO avec le LMLIP et ses membres. » - a souligné Rosa Atmani.

Session de reseautage

Des tables de présentation lors de l’événement ont permis aux organismes communautaires et aux entrepreneurs francophones d’avoir un échange ouvert et constructif sur la manière dont ces derniers peuvent bénéficier davantage des appuis fédéraux, provinciaux et municipaux.

Le groupe DX Percussions a offert aux participants un rythme de percussions africaines de Djembé, créant une ambiance de détente et de repos, tout en accompagnant les mets et rafraichissements servis sur place.

Djembe Grpe DX percussion 1

L’activité a eu lieu juste deux jours après l’annonce officielle de la province d’un budget de 800 000$ pour soutenir les entrepreneurs francophones dans le cadre de la Stratégie de développement économique francophone. Espérons voir davantage d’entrepreneurs francophones dans la région de London!

Les autres activités initiées par les organismes partenaires du RIFCSO pour souligner la Semaine

Près de 300 participants se sont joints au CCFL le 11 novembre pour célébrer ensemble la 11è édition de la Semaine dans la région de London, en présence de différents groupes ethnoculturels de la région. C’est la deuxième année consécutive que le CCFL a pris l’initiative de cette célébration, visant à rassembler les diverses communautés ethnoculturelles francophones autour d’un repas culturel.

L’organisateur a profité de l’occasion pour inviter Badrieh Kojok, agent de l’Agence du revenu du Canada (ARC) afin que cette dernière informe les participants sur les avantages fiscaux que certains francophones ont peut-être négligés. Des auteurs francophones issus de l’immigration ont également été mis en lumière, notamment Nisrine Zaidan et Gaston Mabaya.

Le Réseau Franco Santé du Sud de l’Ontario a animé une formation en ligne intitulée « Les compétences culturelles en santé », qui a attiré une quarantaine de participants. Durant cet événement en ligne, Dr. Mamadou Ka, politologue et professeur associé à l'Université de Saint-Boniface et à l'Université du Manitoba, conférencier, consultant en gestion de la diversité et éducateur en compétence culturelle, a aidé les participants à découvrir des stratégies pratiques pour améliorer la communication interculturelle, la compréhension des croyances et des pratiques culturelles, ainsi que la fourniture de soins respectueux de la diversité culturelle.