Communautés Francophones Accueillantes : l'évaluation des besoins, un enjeu primordial !

Le projet des Communautés Francophones est désormais lancé pour la région de Hamilton. Il est temps d'en savoir un peu plus sur l'analyse des besoins de la communauté francophone à Hamilton... Découvrez notre entrevue exclusive avec Caroline Amatte, l'agente de Projet des Communautés Francophones Accueillantes au sein du Réseau en Immigration Francophone du Centre-Sud-Ouest de l’Ontario...

Logo CFA LOWRES

Bonjour Caroline. Vous êtes l’agente de Projet des Communautés Francophones Accueillantes au sein du Réseau en Immigration Francophone du Centre-Sud-Ouest de l’Ontario. Hamilton vient d’être choisie pour le projet des Communautés Francophones Accueillantes dans notre région.

 caroline amatte

  • Pourriez-vous nous expliquer en quoi ce projet consiste ?

Le projet des Communauté Francophone Accueillante est un projet « pilote » initié et financé par le ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté du Canada (IRCC). Il a pour objectif de créer des communautés francophones unies dans leur diversité et d’assurer la réussite du parcours d’intégration des nouveaux arrivants francophones en situation minoritaire. Quatorze municipalités dans tout le Canada (hors Québec) ont été désignées Communautés Francophones Accueillantes et parmi elles figure la ville de Hamilton. Pour mener à bien ce projet, nous allons devoir travailler sur des caractéristiques qui définissent une communauté Francophone Accueillante : un accès équitable aux services et aux activités, des opportunités économiques avec un accès à l’entreprenariat et à l’emploi, un engagement et une participation civique, des espaces publics accueillants et un leadership inclusif. Plus nous réussirons à développer ces caractéristiques, plus la communauté pourra devenir un modèle de communauté accueillante et inclusive et pourra être répliqué dans d’autres municipalités.

  • Comment la communauté semble-t-elle accueillir l’annonce du projet ?

La Communauté Francophone est très heureuse d’accueillir ce projet à Hamilton. C’est une grande fierté à la fois pour la municipalité, pour les fournisseurs de services francophones mais aussi pour tous les Hamiltoniens et les nouveaux arrivants francophones…

Je ressens également un fort engouement de la part de nos partenaires anglophones qui semblent vouloir s’engager auprès des francophones dans ce projet novateur…  

  • Quelles sont les étapes d’avancement du projet ?

Il y a deux grandes étapes dans la mise en place du projet : d’abord la planification qui va s’étendre jusqu’en mars 2020 puis la mise en œuvre qui se fera d’avril 2020 à mars 2023.

Actuellement, nous sommes en train de recueillir les besoins de la communauté francophone de Hamilton.

  • A quoi sert l’évaluation des besoins ?

 L’évaluation des besoins est primordiale dans le projet des Communautés Francophones Accueillantes. Elle va nous permettre d’obtenir une vision globale des besoins actuels de la communauté francophone. Nous cherchons par exemple à savoir si aujourd’hui l’intégration d’un nouvel arrivant francophone passe obligatoirement par le bilinguisme, si les employeurs de la région connaissent les appuis qu’ils peuvent recevoir en embauchant un francophone, …

  • Quel est le processus adopté pour évaluer les besoins de la communauté francophone de Hamilton ?

Nous avons adopté différentes approches : des sondages en ligne pour les nouveaux arrivants, des questionnaires papiers pour la communauté francophone, des soirées d’échanges et de débat, ...

Par exemple, vendredi 31 mai, nous avons convié des membres francophones de la paroisse Notre-Dame à un souper discussion afin d’échanger avec nous sur la diversité, l’immigration et la communauté francophone de Hamilton.  Nous avons réfléchi ensemble à de nouvelles activités à mettre en place pour développer le caractère inclusif et accueillant de Hamilton.

  • Quelle va être la prochaine étape ?

D’ici quelques semaines, nous allons pouvoir commencer à travailler sur la rédaction d’un plan d’action communautaire qui sera soumis cet été à IRCC*.

Concrètement, nous allons prioriser les besoins recensés auprès de la communauté francophone pour ensuite créer de nouvelles activités en lien avec ces besoins. Les activités pourront se concrétiser sous la forme d’événements ou d’ateliers mais aussi par la création de nouveaux partenariats, par de nouveaux outils de partage de l’information, par du travail de concertation, etc.

L’ensemble des personnes impliquées dans le projet va faire de ce projet pilote un succès et un modèle novateur pour toutes les autres régions où la communauté francophone est en situation minoritaire.

*Immigration Réfugiés et Citoyenneté Canada.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

En savoir plus sur le projet des Communautés Francophones Accueillantes : https://www.reseausoutien.org/fr/vivre-en-francais/la-communaute-francophone-accueillante-de-la-region-cso

Lire les autres articles : https://www.reseausoutien.org/fr/actualites

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux !