Actualités

Caravane à Sarnia et l’initiative Une nouvelle vie à Sarnia – pourquoi pas ? (Partie 1)

Le 22 novembre, les membres de l'équipe du Réseau en immigration francophone du Centre Sud Ouest de l'Ontario (RIFCSO) ont eu le plaisir d'accompagner près de 40 nouveaux arrivants francophones, qualifiés et talentueux, ainsi que leurs familles, venant de différentes régions, à la découverte de la magnifique région de Sarnia-Lambton. Ils ont eu l'opportunité de découvrir les nombreuses perspectives d'emploi, les avantages d'une vie épanouissante, la communauté francophone dynamique et, bien sûr, les différentes options de logement disponibles.

Nous avons interviewé les acteurs clés de ce projet. Pour cette première partie, nous avons rencontré Nabila Sissaoui.

Nabila Sissaoui RIFCSO animer bus SarniaNabila Sissaoui donne les informations concernant le marché d'emploi à Sarnia aux participants dans le bus

Bonjour Nabila Sissaoui, pourriez-vous vous présenter et nous expliquer le rôle que vous jouez dans le dossier de l’immigration francophone de Sarnia ?

Bonjour, je suis coordinatrice des événements spéciaux et également agente de projet pour la région de Sarnia-Lambton au sein du RIFCSO. Cela fait maintenant quatre ans que je coordonne le Comité local en immigration francophone de Sarnia-Lambton (CLIF Sarnia-Lambton) avec le soutien de sa porte-parole Tanya Tamilio, présidente du Centre communautaire francophone de Sarnia-Lambton. Il s'agit d'un mécanisme de concertation mis en place par le RIFCSO suite à la demande des membres de la communauté francophone de Sarnia, afin de rassembler les acteurs francophones autour des enjeux de l'immigration francophone et d'améliorer la coordination du dossier de l'immigration francophone dans la région. L'objectif principal est de favoriser l'accueil, l'établissement et l'intégration réussie des immigrants francophones au sein de cette dernière.

Sarnia PhotoTanya Tamilio (à gauche) et des membres du CLIF Sarnia Lambton au lancement de la table en 2019

Pouvez-vous nous parler de l’initiative Caravane – Une nouvelle vie à Sarnia, pourquoi pas ? Quel est le but de cette initiative ?

Il s'agit d'une initiative inscrite dans le plan d'actions du CLIF de Sarnia Lambton, qui découle du plan régional du RIFCSO. Notre objectif est d'encourager la régionalisation des centres de population vers des régions moins densément peuplées dans le Centre Sud-Ouest, dans l'Est et également dans le Nord de l'Ontario. Lorsque nous parlons des centres de population, nous faisons notamment référence au Grand Toronto, qui accueille environ 70% des nouveaux résidents permanents de la province chaque année.

Toutes les conditions étaient réunies lorsque nous avons constaté la motivation de la région, exprimée à travers l'engagement municipal et des acteurs économiques de la région, la motivation des organismes communautaires via le CLIFSL, et l'engagement des fournisseurs de services en employabilité et des associations ethnoculturelles des régions de Toronto et de Peel.

Près de 40 nouveaux arrivants et membres de leurs familles ont participé à cette journée. Ils ont été chaleureusement accueillis par le maire Mike Bradley et son équipe à la Galerie d'art Judith et Norman. Ils ont également eu l'occasion de visiter le centre-ville et le bureau de Tourisme Sarnia-Lambton afin de mieux connaître la ville. Enfin, ils se sont rassemblés au CCF Sarnia Lambton pour une foire d'emploi qui leur était exclusivement dédiée. Une dizaine d'employeurs ainsi que les organismes communautaires étaient présents pour discuter de leurs offres d'emploi et des services disponibles en français.

Caravane Sarnia Foire d EmploiUn représentant de Sarnia Manufacturing Centre (SMC - Shell) en train de discuter avec un des participant.es lors de la foire d'emploi

Qui sont les principaux partenaires de ce projet pilote ?

Pour cette première édition, nous avons travaillé en étroite collaboration avec de nombreux organismes des régions de Sarnia-Lambton, Toronto et Peel.

Nous avons notamment collaboré avec le Sarnia Lambton Workforce Development Board (SLWDB) pour obtenir les dernières études et statistiques sur les professions en demande dans la région de Sarnia-Lambton, ainsi que les postes bilingues disponibles.

Nous avons également établi des partenariats avec des fournisseurs de services en employabilité francophones tels qu'Acces Employment, Collège Boréal, le Centre francophone du grand Toronto et la SÉO afin de mobiliser et de rejoindre des candidats qualifiés.

Du côté de Sarnia, Goodwill Career Centre, Workplace Group, SLWDB et Sarnia Lambton Economic Partnership nous ont appuyé et soutenu dans la mobilisation et la participation des employeurs à la mini-foire d'emploi. Leur collaboration et leur engagement ont permis d'attirer un large éventail d'employeurs locaux à l'événement, offrant ainsi de nombreuses opportunités d'emploi aux participants.

Le RIFCSO, avec le soutien du CCFSL, a joué un rôle de facilitateur et de promoteur de l'initiative, non seulement pour engager les partenaires dans le projet, mais aussi pour assurer la coordination des différentes rencontres de travail et de la logistique de la visite découverte. Je tiens à remercier spécialement notre partenaire Tanya pour son dynamisme et son soutien considérable tout au long du projet.

La journée a été intense et longue pour tous, notamment en raison des nombreux arrêts de découverte de quelques lieux clés à ne pas manquer. Cependant, nous sommes ravis que cette initiative se soit concrétisée et qu'elle ait été un succès, appréciée par l'ensemble des participants et des partenaires. Un lien significatif a été établi entre les employeurs présents et les candidats potentiels, ainsi qu'entre les employeurs et les fournisseurs de services en employabilité francophones.

Caravane Sarnia Foire d Emploi 1

Pourriez-vous partager avec nous les réalisations du CLIF Sarnia Lambton avant l’initiative « Une nouvelle vie à Sarnia, pourquoi pas »?

Le CLIF Sarnia-Lambton réunit divers représentants d'organismes communautaires qui contribuent à l'accueil et à l'appui dans l'intégration des nouveaux arrivants francophones. Parmi ces organismes, on retrouve le Centre communautaire francophone de Sarnia Lambton, le Collège Boréal, les deux conseils scolaires Viamonde et Providence, l'Assemblée de la francophonie de l’Ontario, le Carrefour Des Femmes du Sud-Ouest de l'Ontario, le Réseau des femmes du SOO, le Centre communautaire francophone de London, et bien d'autres. Cependant, il est important de souligner que ce ne sont pas seulement des organismes, mais aussi des individus et des membres de la communauté qui sont particulièrement motivés et engagés dans l'accueil et l'intégration des nouveaux arrivants francophones dans la région.

Ensemble, nous avons entrepris plusieurs initiatives visant à rendre la région plus attrayante et accueillante :

  • Nous avons élaboré une visualisation du parcours d'intégration des francophones à Sarnia-Lambton, permettant aux nouveaux arrivants francophones de se familiariser avec les ressources disponibles pour obtenir de l'aide à leur arrivée.
  • Nous avons réalisé une analyse des besoins des immigrants francophones ainsi que des organismes francophones de la région, ce qui a abouti à l'élaboration d'un cadre stratégique visant à soutenir l'immigration économique à Sarnia, une initiative du RIFCSO et CLIFSL, financée par IRCC.
  • Nous appuyons la mise en œuvre du plan communautaire élaboré par le Centre communautaire francophone de Sarnia-Lambton.
  • Actuellement, nous travaillons sur le développement d'une stratégie de promotion et d'attraction de la région, où l'initiative de la Caravane à Sarnia - Une nouvelle vie à Sarnia, pourquoi pas ?  est l'une des actions entreprises.

Grâce à ces efforts, nous espérons favoriser la croissance économique, la diversité culturelle et renforcer le tissu social de Sarnia-Lambton.

parcours dintgration francophone sarniaParcours d'intégration francophone Sarnia Lambton

Y-a-t-il d’autres travaux réalisés pour améliorer la vie en français dans la région ?

Oui, bien sûr. À la fin de l'année 2021, la ville de Sarnia a reçu une excellente nouvelle : Sarnia est devenue la 27e région désignée en vertu de la Loi sur les services en français. Cela signifie que d'ici le 1er novembre 2024, la province devra fournir ses services en français aux habitants de Sarnia. Ce résultat est le fruit du travail du Regroupement des organismes francophones de Sarnia-Lambton, représenté par Tanya Tamilio, qui est également porte-parole du CLIF Sarnia-Lambton, ainsi que du Centre culturel Jolliet, représenté par Normand Prévost.

D'ailleurs, le maire Mike Bradley de Sarnia est largement reconnu au sein de la communauté francophone pour son soutien continu à l'amélioration des services destinés aux francophones dans sa région.

Maire Mike Bradley SarniaLe maire Mike Bradley de Sarnia à l'accueil des participants de la caravane

 Quels sont, selon vous, les défis actuels auxquels la région de Sarnia doit faire face en matière de l’immigration francophone ?

La région présente un taux de croissance démographique de 1,2 %, comparé à 5,8 % pour l'ensemble de la province, ce qui suscite des inquiétudes, d'autant plus que la population vieillit et que le nombre d'admissions de nouveaux résidents permanents est modeste. Malgré les nombreuses opportunités d'expansion dans la région, les défis majeurs auxquels sont confrontés les nouveaux arrivants francophones résident principalement dans le faible taux de francophones et le manque significatif de services en français.

En ce qui concerne le taux de francophones, la région de Sarnia fait face à une proportion relativement faible de francophones par rapport à d'autres régions de la province. Cela peut entraîner un sentiment d'isolement pour les nouveaux arrivants francophones, rendant l'intégration sociale et culturelle plus difficile. L'accès à des services essentiels tels que les soins de santé, les services de santé mentale, les garderies et les connexions communautaires en français peut être limité.

Ces défis nécessitent une attention particulière de la part des autorités locales, des organismes communautaires et des décideurs afin de développer des initiatives visant à améliorer l'accès aux services en français et à renforcer la présence francophone dans la région. Je pense qu’en travaillant de manière collaborative et en mobilisant les différents acteurs de la communauté, il est possible de relever ces défis et de créer un environnement accueillant et inclusif pour les nouveaux arrivants francophones dans la région de Sarnia.

Quelles autres démarches initiées par la région Sarnia pour rendre la région plus attractive et accueillante pour les nouveaux arrivants en général et francophones en particulier ?

Suite à la publication et à la présentation du cadre stratégique visant à soutenir l'immigration économique à Sarnia aux acteurs et décideurs locaux et en s'inspirant des recommandations incluses dans le rapport, la région a lancé un groupe de travail sur l'immigration appelé Sarnia-Lambton Immigration Task Force. Les membres du comité de pilotage comprennent plusieurs leaders et décideurs de la région qui travaillent ensemble pour remédier aux pénuries de compétences dans la région de Sarnia-Lambton.

Le groupe est subdivisé en quatre sous-groupes, chacun spécialisé dans un domaine spécifique, tels que le Groupe Collège, le Groupe en employabilité et développement économique, le Groupe sur les actions communautaires et un groupe dédié au système. L'objectif est de favoriser la croissance, la diversification et le renforcement de Sarnia-Lambton grâce à une approche stratégique de l'immigration. Cette approche se concentre sur le soutien aux étudiants internationaux dans leur parcours vers la résidence permanente ainsi que sur l'attraction d'immigrants travailleurs qualifiés et de leurs familles, qui seront en mesure de stimuler la croissance économique et la durabilité de la région.

Tanya Tamilio, présidente du CCF Sarnia-Lambton et porte-parole du CLIF Sarnia-Lambton, siège au groupe de travail pour apporter la perspective des francophones, assurer un alignement dans les efforts d'immigration et renforcer la collaboration entre différents acteurs. Son rôle est de veiller à ce que les besoins et les préoccupations des francophones soient pris en compte dans les discussions et les décisions du groupe de travail. Elle travaille en étroite collaboration avec les autres membres pour s'assurer que les initiatives d'immigration tiennent compte de la diversité linguistique et culturelle de la région.

Merci beaucoup pour l'entrevue!

Vous pouvez apprendre plus sur cette initiative en visitant ces liens : 

Vidéo : Un petit message du maire Mike Bradley à l'accueil des participants de la caravane à la gallerie d'art Judith et Norman Alix.

Vous pouvez activer la traduction automatique par : Cliquer sur Paramètre ➡️ Sous-titre : Anglais ➡️ Sous-titre : Traduction automatique : Français.